Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

lundi 5 janvier 2009

Liquidités : le paradis perdu




Je commencerai ce premier message de 2009 en vous souhaitant à tous amour, gloire, beauté et un AMO à trois euros.

La première chose dont je parlerai cette année sera l'évolution des placements de liquidités. Ce sont ceux où nous pouvons placer des sommes devant être dépensées quelques semaines ou quelques mois plus tard. Il est par exemple possible, comme je l'ai fait, de ne plus être mensualisé pour les impôts, l'URSSAF, la CARPIMKO et les diverses assurances. Les mois où il n'y a pas de prélèvement, nous pouvons placer l'argent. Bien évidemment, le risque est de dépenser ces sommes au lieu de les placer. Mais vos talents de bons gestionnaires vous en empêcheront, j'en suis certain ;-)

Les placements de liquidités sont de plusieurs types, que j'avais décrits dans une série d'articles à partir du 15 septembre dernier. Les principaux sont les livrets réglementés (livret A, LEP, LDD), les superlivrets, les comptes à terme et les SICAV monétaires.

2008 aura été une année exceptionnelle pour ces placements. Les paradis fiscaux que sont le livret A et le livret de développement durable ont atteint 4% nets d'impôts et de prélèvements sociaux. Le livret d'épargne populaire a même culminé à 4,5%, toujours nets. Ces taux restent d'actualité jusqu'au 31 janvier. Ils étaient dus à :
  • un regain d'inflation : puisque ces livrets ont pour but de préserver le pouvoir d'achat des Français, ils doivent être supérieurs à l'inflation. Le pétrole et les matières premières avaient fortement pesé
  • une hausse des taux Euribor 3 mois et Eonia.
Mais ces deux facteurs sont fortement repartis à la baisse depuis l'automne. Si le taux du livret A était calculé aujourd'hui, il tomberait à 2,25 % (voir ici). Dans les 4 semaines qui viennent, l'évolution de ses deux bases de calcul pourraient même le ramener à 2%, selon le Figaro de samedi dernier. Les autres livrets réglementés suivront automatiquement cette chute drastique. Les superlivrets, les comptes à terme et les SICAV monétaires continueront aussi leur érosion, liée à celle des taux directeurs.

Autrement dit, nos liquidités seront nettement moins rémunérées cette année que l'an dernier. Comment réagir ? Ce sera le sujet de demain : ma patiente de 19h m'attend.

5 commentaires:

Frederic a dit…

Bonne année aussi et ravi de te lire en 2009 Fred

estelle a dit…

Meilleurs voeux pour 2009!

Guillaume a dit…

Merci à vous deux !

Thomas a dit…

Bravo et merci pour ce site!
A quand de trèèèès bonnes nouvelles? ;)

Anonyme a dit…

Merci beaucoup d'être revenu! Bonne année