Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

mercredi 7 janvier 2009

Questions d'une collaboratrice débutante




Voici une séquence de questions / réponses qu'il me semble utile de publier ici, pour les plus jeunes d'entre nous. Les questions sont celles qu'une jeune consoeur m'a adressées. Elle a commencé à travailler en 2008, en tant que collaboratrice. Elle m'a gentiment autorisé à reproduire notre dialogue.

Question/ Est-ce que mes charges persos seront calculées à partir de mes honoraires bruts ou à partir de mes honoraires bruts - rétrocession (ce que j'espère évidemment!!) ?
Réponse/ Je pense que tu veux parler de l'URSSAF et de la CARPIMKO. L'URSSAF est basé sur ton bénéfice, donc sur :
honoraires encaissés MOINS (rétrocession + assurances + frais de voiture + petit outillage à toi + fournitures de bureau à toi + frais financiers + CSG déductible + charges sociales + cotisation à une AGA + frais de représentation et congrès + amortissements des immobilisations).

La CARPIMKO a 3 régimes de retraites obligatoires (régime de base, régime complémentaire et régime des praticiens conventionnés) et un régime invalidité-décès. Les 3 régimes de retraite ont une partie proportionnelle au bénéfice, comme l'URSSAF (voir ci-dessus). Le régime complémentaire, le régime des praticiens conventionnés et le régime invalidité-décès ont aussi une cotisation fixe, indépendante de tes revenus. Donc si tu travailles beaucoup, la CARPIMKO te paraîtra moins lourde.

Q/ concernant la TP, vont-ils faire un abattement forfaitaire ou me taxer à partir de mes honoraires bruts?
R/ J'ai lu qu'on ne payait pas de TP la première année, en cas de création d'une activité libérale. L'année suivante, ils se basent sur la recette de l'année d'avant (et la valeur locative du local pro). Fais-toi confirmer ça par le fisc : je n'en suis pas complètement sûr. Je ne suis pas encore prêt pour me lancer dans le consulting ;-)

Q/ idem concernant les impôts perso, je suis mariée, 2 enfants, je fais une déclaration commune. Que vais-je devoir déclarer pour 2008 car mes charges sont peu élevées pour cette première année n'ayant pas encore eu les rattrapages URSAFF, CARPIMKO,... Aussi mon net ne correspondra pas au net "réel" comme tous les débutants;
R/ Si, ce sera ton net réel : au départ on a un gros bénéfice net réel, en proportion. Tu devras déclarer le bénéfice dont je parlais au début.

Q/ concernant les associations de gestion, des conseils pour choisir la sienne? Mes titulaires sont à l'ANGAK qu'elles disent mieux que l'AGAO;
R/ Il y a l'AGPLA de Rennes (145 euros), mais l'ARAPL du Nord Pas de Calais qui offre exactement les mêmes services pour 86 euros seulement. http://www.araplnpc.org/

Q/ tous les mois je mets la moitié de ce que je gagne (une fois déduite la rétro) sur un livret A perso en vue de payer mes futures charges. Penses-tu que ce soit assez ? J'avoue j'ai copier-coller tout ton blog sur un doc word pour pouvoir le lire à tête reposée même sans connexion, mais voilà... pas encore trouvé le temps!
R/ Largement assez. Regarde mes articles sur l'URSSAF et la CARPIMKO (en août-septembre 2008), tu pourras calculer tes futures charges.


Q/ Comment puis-je le rentrer en ligne comptable (pour l'instant je le marque en salaire mais ce n'en sera finalement pas un puisque je le ressortirai dans quelques temps pour payer mes taxes) ?
R/ Il vaut mieux tout déposer sur le compte pro (donc déclarés en compta comme "honoraires"), puis faire des virements vers le livret A (déclarés comme "prélèvement personnel"), puisque le livret A est un compte perso. Le jour où tu t'en serviras pour payer tes charges, tu feras l'inverse : un virement du livret vers le compte pro ("apport personnel"), qui te permettra de payer les charges avec le compte pro. Autre solution qui évite d'utiliser un livret perso : mettre cet argent sur un compte à terme déclaré en pro (demande à tes banquiers). Mais les comptes à terme sont soumis aux impôts et à la CSG.

Q/ Ai-je le droit de déposer cet argent sur un compte perso?
R/ Oui mais au niveau comptable, ça complique tout, si tu déposes directement sur un compte perso. Ca oblige à entrer ce compte dans la compta. Et en cas de contrôle fiscal pro, tu peux être sûre qu'ils déclencheront en plus un contrôle perso, puisque tout sera mélangé.

Q/ Et enfin dois-je mettre sur des comptes différents l'argent que je mets de côté à titre perso d'une part et celui que je mets de côté pour payer les charges d'autre part?
R/ Non, ce n'est pas une obligation. Juste une clarification.

Q/ sur la TP je déclare mon CA brut ou CA - rétrocession?
R/ CA - rétro.

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Un grand merci pour ce blog très instructif. Il est très difficile de trouver ce genre d'informations, ce blog est un mine d'or ! Mes encouragements pour la suite.

Une future collègue (juillet 2009 !)

Guillaume a dit…

Merci à vous de me lire !

Ce blog a repris pour l'instant son rythme de croisière, avec ni plus, ni moins de visiteurs qu'avant les vacances de Noël.

Pour mon information, combien de personnes lisent mon blog, parmi vos proches de 4ème année ?

Anonyme a dit…

Je n'en ai aucune idée mais probablement peu car ce blog est assez difficile à trouver sur la toile... Je vais poster le lien sur notre forum.

Guillaume a dit…

Merci beaucoup !

En effet, on ne trouve facilement ce blog qu'en tapant "orthophonie et patrimoine" dans un moteur de recherches. Une autre requête n'aboutit pas.

"Orthophonie et gestion" aurait été plus judicieux, je pense...

Anonyme a dit…

Merci pour ces questions-réponses Guillaume. Grâce à toi je m'aperçois que je n'ai pas déclaré le bon CA pour la TP : je n'ai pas retiré les rétros...

En revanche, je n'ai pas compris ces histoires de compte pour les taxes, livret et compte perso. Pourquoi ouvrir un livret en plus du compte pro pour les futures charges plutôt que que tout laisser sur le compte pro et prélever son salaire sur le compte perso ?

Guillaume a dit…

But de la manoeuvre : empocher des intérêts. J'écrème mes comptes pro en permanence pour y laisser le strict nécessaire (800 à 2000 euros), en faisant des virements vers les livrets. Même chose pour les comptes perso : tout ceci ne rapporte rien.

Quand j'ai besoin d'aller puiser dans les livrets pour payer l'URSSAF, par exemple, je fais un virement dans l'autre sens (par internet). Entre temps, j'ai accumulé des intérêts qui font plaisir le 1er janvier de chaque année.

Sophie a dit…

Bonsoir Guillaume. Je rejoins mes collègues et je vous remercie vivement pour ce blog très utile pour la débutante que je suis (j'ai commencé mon activité libérale en juin 2008) ! C'est une véritable mine d'informations qui s'est bien enrichie depuis les débuts du blog... et merci de penser à nous avec des rubriques spécialement dédiées à notre jeunesse dans la profession ;) je vais m'empresser de diffuser votre blog auprès de mes jeunes collègues ! Bonne continuation !

Anonyme a dit…

Bonjour!
Juste pour vous dire, comme les autres que ce blog me sert à moi aussi, avec la particularité que je suis une débutante.. kiné!
Hé oui vous pourriez même transformer votre titre car vous visez peut etre plus large que ce que vous ne pensiez!

Guillaume a dit…

Je suis ravi d'être lu par d'autres paramédicaux. J'ai en effet loupé l'intitulé du titre. Nous sommes tous dans le même bateau. Je peux changer le titre sans souci, mais pas l'adresse du site :-(

Anonyme a dit…

Peut-on ouvrir un compte pour le cabinet non déclaré "compte professionnel" à la banque ? En cours, on nous a certifié que oui, mais quand je lis le site de l'association des étudiants d'orthophonie, on me dit le contraire.
Ma banque veut me faire ouvrir un compte professionnel dont les charges sont plus importantes mais qui me permet de déduire ces charges des impôts. Enfin, les services proposés ne me semblent pas utiles (prêts pour professionnels...)

Une future diplômée de juillet 2009

Guillaume a dit…

Rien ne vous empêche d'utiliser un compte privé en tant que pro, jusqu'au moment où la banque s'en apercevra, à cause d'un trop grand nombre de chèques déposés par exemple.

Vous êtes déjà repérée par votre banque. Vous pouvez donc aller ouvrir un compte privé dans une autre banque et l'utiliser en tant que pro quand vous serez installée. Vous pouvez aussi dire à votre banque que vous acceptez un compte pro, mais à 0 frais (c'est ce que j'ai fait).

Anonyme a dit…

C'est une redite mais : MERCI !!!
pour la clarté des info et la solidarité qui émane de ces Q/R.
En tant que jeune diplomée et voyageur égaré dans les méandres de l'administration fiscale et autres : MERCI !

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'aimerais ouvrir un compte perso (à utilisation pro) chez Boursorama, cependant les conditions générales précisent que "Le Compte Boursorama Essentiel+ est un compte de dépôt. Il est réservé à un usage personnel privé et n'est donc pas destiné à une utilisation professionnelle." De ce fait si j'accepte les conditions générales mais que je ne les respecte pas y a t-il un risque pour moi?
Même si je sais qu'un compte pro n'est obligatoire pour nous, cela me fait peur que ce soit indiqué noir sur blanc,y a t-il des banques qui ne stipulent pas cela dans leur conditions?

Merci ce blog qui m'empêche de me noyer!