Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

lundi 26 janvier 2009

Sommes-nous de bons petits soldats ?




Voici un article intéressant d'Agnès Bourguignon, du Quotidien du Médecin, daté de jeudi dernier :

"Les dépenses maladie progresseraient de + 3,1 % en 2008 Les dépenses d’assurance-maladie du régime général ont progressé de + 4 % sur l’ensemble de l’année 2008, tous secteurs confondus, selon les dernières statistiques provisoires de la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM) publiées jeudi. Mais ce taux brut, explique la CNAM, est ramené à + 3,1 % si l’on enlève l’impact ponctuel de la récupération d’avances aux établissements de santé faites à l’été 2007. La caisse fait valoir que le taux d’évolution des remboursements serait même réduit à + 2,9 % en 2008 par rapport à 2007 dans le champ de l’Objectif national de dépenses d’assurance-maladie (ONDAM), dans la mesure où les dépenses des établissements médico-sociaux, qui dépassent l’ONDAM, incombent non pas au régime général d’assurance-maladie mais à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Toutefois, ces chiffres provisoires de la CNAM ne tiennent pas compte des soins réalisés en 2008 qui sont remboursés seulement au début de cette année. En fonction de la tendance enregistrée à fin décembre, les soins de ville augmenteraient de + 2,3 % en 2008 (au lieu de + 4,5 % l’année précédente, en données corrigées des jours ouvrés). C’est la résultante de plusieurs facteurs. Tout d’abord, les honoraires remboursés aux médecins généralistes ont augmenté modérément (+ 1,1 % en 2008, contre + 3,6 % en 2007, année de revalorisation de leur consultation à 22 euros), tandis que les dépenses de spécialistes sont à +2,9 % (+2,4 % en 2007). Il y a une diminution des dépenses d’analyses biologiques (- 0,2 % en 2008 en lien avec les baisses tarifaires) et des remboursements de médicaments, compte tenu de l’"effet franchises" (- 0,6 % contre + 4,5 % en 2007). Au contraire, les dépenses d’indemnités journalières ont connu une accélération l’an passé : +5,4 % en 2008 (au lieu de +4,1 % en 2007). Du côté des dépenses des établissements, celles du secteur médico-social sont les plus dynamiques en 2008 (+ 9,9 %), alors que les versements aux établissements sanitaires ont progressé de + 2,1 % pour l’hôpital public (hors effet récupération d’avances) et de + 4,5 % pour les cliniques privées."
http://www.quotimed.com/web/index.cfm?fuseaction=viewendirect&waidx=131

Aucun commentaire: