Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

lundi 11 mai 2009

Sécu : pas d'alerte


Pour 2009, la branche maladie de la sécurité sociale s'enfonce vers un déficit abyssal de 7 700 000 000 €. J'aurais pu écrire 7,7 milliards d'euros, mais je trouve que cette avalanche de zéros exprime bien la profondeur du drame. Je peux aussi l'écrire en francs, mais cela vous rendrait moroses. Autre façon de voir : cela représente 160 000 ans de recette moyenne d'un orthophoniste libéral. Ou encore : 10 ans de recette de tous les orthophonistes, juste pour un an de déficit !

La bonne nouvelle, c'est que nous n'y sommes pour rien. Au premier trimestre 2009, les remboursements de soins de ville du régime général ont crû de 2,6% par rapport au premier trimestre 2008. Or, la loi de financement de la sécurité sociale nous autorise +3,1% pour cette année. Cette bonne tenue des dépenses est à mettre à l'actif des patients, bien sûr. Mais quand un dérapage a lieu, nous (paramédicaux et médecins) sommes les premiers visés: les caisses ne veulent pas entendre l'argument selon lequel nos honoraires sont liés à la demande de soins.

Alors d'où vient ce déficit monstrueux ? de la crise, bien évidemment. La remontée du chômage, notamment, fait baisser les recettes de l'URSSAF.

Dans ces conditions, nous allons éviter pour l'instant le déclenchement de la procédure d'alerte que j'avais décrite dans ma note du 2 février. Il est dommage qu'aucune revalorisation de l'AMO ne soit programmée : cette fois-ci, elle aurait des chances de passer. Mais les sanctions pleuvent plus vite que les récompenses.

Aucun commentaire: