Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

lundi 16 décembre 2013

Le bureau de la FNO joue à "C'est pas moi, c'est les autres"






La nouvelle équipe du bureau de la FNO a produit ce matin un remake de l'excellent film dont vous contemplez l'affiche.

Comme vous le savez peut-être, l'UNAPL (Union NAtionale des Professions Libérales), dont la FNO est membre, s'est lancée récemment dans une campagne visant à faire cesser l’acharnement du gouvernement contre les professions libérales. Elle a d'ailleurs lancé un site avec une pétition à signer : http://www.professionsliberalesendanger.org/

On aurait pu penser qu'au moment où l'UNAPL était dirigée par un médecin, le Dr Chassang, la FNO se serait montrée particulièrement solidaire de cette action. En d'autres temps, elle aurait publié un communiqué de presse où elle aurait repris l'argumentaire de l'UNAPL. Après avoir rappelé sa représentativité, elle aurait conclu, comme à son habitude, en exigeant des choses.

Or, il n'en est rien. Voici ce qu'écrit la secrétaire générale de la FNO aujourd'hui :

"Campagne organisée par l’UNAPL “les professions libérales en danger”



Campagne organisée par l’UNAPL “les professions libérales en danger”
Par leur vote, les régions ont exprimé majoritairement leur volonté de voir la FNO participer à la campagne de l’UNAPL, intitulée “Professions libérales, les métiers de la vie en danger”.

Cette campagne se décline en plusieurs points que vous pourrez retrouver sur le site dédié: http://www.professionsliberalesendanger.org/ – une pétition à signer et à faire signer, – une présence sur les réseaux sociaux par une page Facebook et  une mass tweets à venir.
Vous trouverez toutes les informations en cliquant sur l’onglet “modalités de l’action” et en téléchargeant le “kit de protestation”.
La Fédération affichera cette campagne sur ses réseaux ( site, page FB et compte twitter) et nous vous tiendrons informés des actions à venir.
Cécile CORALLINI Sécrétaire générale de la FNO"


On ne peut pas faire moins enthousiaste ! Le bureau FNO laisse entendre qu'il a été contraint de relayer l'action de l'UNAPL par les syndicats régionaux. On pourra toujours penser que c'est une preuve de démocratie, mais pourquoi était-il contre ? Etait-ce une raison de fond ? La FNO ménagerait-elle le gouvernement ? Ou alors, y a-t-il un problème entre les orthophonistes et le reste des professions libérales ? Comme pour le 22/11/63, nous ne le saurons jamais.

Quoi qu'il en soit, la solidarité n'a pas l'air d'être l'alpha et l’oméga de la nouvelle équipe dirigeante de la FNO.  :-(

Mise à jour : Comme pour confirmer ce que je venais d'écrire, la FNO a publié à l'instant un communiqué sur le nouveau barème de la CFE (ex-taxe professionnelle) sans rappeler que l'UNAPL se démenait également sur ce dossier.