Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

mercredi 8 octobre 2014

DPC : l'Etat prend acte de la ruine



Il y a quasiment un an, j'avais évoqué les difficultés financières de l'OGDPC :

http://orthophonie-et-patrimoine.blogspot.fr/2013/10/le-dpc-manque-dargent-preparez-votre.html

Depuis lors, les choses ne se sont pas arrangées. Il est clair que l'OGDPC ne pourra pas financer la formation de tout le monde. L'Etat vient d'en prendre acte en publiant un nouveau décret :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029552409&dateTexte=&categorieLien=id

Délectons-nous de la techno-langue de bois un instant : l'objet de ce décret est l' "amélioration de la régulation budgétaire de l'organisme gestionnaire du développement professionnel continu (OGDPC)." Qu'est-ce qu'une amélioration ? Dans le cas présent, c'est une baisse de la participation de l'OGDPC, qui ne financera plus nos formations, mais y concourra. Ce dernier verbe apparaît deux fois dans le décret paru aujourd'hui. On améliore les choses en les dégradant...

Notez que ce texte n'exclut pas l'instauration d'une taxe qui viendrait compenser le manque de participation de l'OGDPC.

Voilà qui ne va pas inciter les récalcitrants à s'inscrire à une formation DPC, d'autant qu'on n'a pas encore entendu parler d'application des sanctions prévues par la loi. Si on supprime les incitations et qu'on n'instaure pas la peur du gendarme, on détruit le dispositif qu'on voulait imposer. Ce n'est pas moi qui m'en plaindrai.


Merci à Evi, modo d'Orthogestion,  pour cette info