Venez discuter sur le FORUM ORTHOGESTION

mardi 13 décembre 2016

CARPIMKO : 1990-2015, 25 années de démesure





Cet article est une mise à jour de celui-ci.

En 1990, la cotisation CARPIMKO était forfaitaire. Elle s'élevait à 15 888 francs pour tout le monde, soit 3 592 € actuels, inflation comprise (source : INSEE). Au lieu de cela, voici ce qu'on a payé l'an dernier (calculs effectués par l'application CARPIMKO pour iPhone, iPad et Android):

  • pour un bénéfice de 30 000 € : 5 465 €
  • pour un bénéfice de 50 000 € : 7 133 €

En 25 ans, la CARPIMKO a donc pu augmenter sa cotisation de 52% pour l'un, 99% pour l'autre, en euros constants, sans que cela soulève la moindre polémique ! Si nos lettres-clés avaient augmenté de 52 %, on pourrait comprendre, mais elles n'ont cessé de perdre de leur valeur, en euros constants (environ un tiers depuis 1983, voir mon billet du 1/08/2008).

Il faut espérer que cette dérive cesse, mais rien ne permet d’en être sûr. Par définition, cette Caisse Autonome (le C et le A de CARPIMKO) n’est pas indépendante, donc elle n’a pas les mains libres, ce qui relativise l’élection de ses administrateurs. Par exemple, c’est l’Etat qui fixera à l’avenir par décret les cotisations et les prestations du régime des praticiens conventionnés. La CARPIMKO affirmait elle-même dans son bulletin de mars 2007 qu’elle n’apporterait qu’un « appui technique » : elle avouait son impuissance. D’autre part, ses cotisations sont obligatoires, donc elle ne court aucun risque de voir ses adhérents partir à la concurrence, comme elle l'a encore rappelé dans son bulletin de décembre 2016. Elle puise autant qu’elle veut dans nos bénéfices. Et comme on le voit, elle ne s'en prive pas. Plus que jamais, la cotisation CARPIMKO est une bonne action envers nos aînés, et non une réelle assurance retraite pour nous-mêmes. Soyons fiers de notre générosité envers ceux qui ont payé 15 888 F en 1990.